Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sandra, dans tous ses états

Ras-le-bol

31 Juillet 2011, 06:30am

Publié par Sandra

 

couverts.jpg

 

 

À cette époque là, ma nouvelle petite amie me posait un sérieux problème. Un probleme si inédit que j'étais bien incapable de le résoudre. Désemparé, je décidais d'enquêter discrètement auprès des couples de mon entourage pour savoir comment, eux, avaient surmontés Leurs Problèmes de Couple.

  

Mon meilleur ami et un de mes oncles ne juraient plus alors que par un livre qui leur avait apparemment révélé la solution à leur couple. J'empruntais le bouquin sans dévoiler la nature du problème auquel j'étais, moi, confronté.

Au début, je ne m'étais même pas rendu compte que cela deviendrait nécessairement un "problème de couple". Elle m'en avait évasivement parlé, une fois, au tout début. Quelques mois auparavant, elle avait failli mourir et s'était faite hospitaliser mais tout s'était arrangé et elle était désormais en pleine forme.  

 

Lorsqu'on emménagea, la vérité crue m'apparut : à certaines heures de la journée elle devenait progressivement énervée, impatiente, irritable, soumise à un stress intense sans que je comprenne vraiment pourquoi, j'avais sans le savoir zappé l'élément clef. Mon emploi du temps étant moins chargé que je sien, je m'occupais d'une bonne partie des tâches ménagères dont celle consistant à préparer le repas...

 

Mais voilà ! C'est pour anorexie/boulimie qu'elle avait été hospitalisée !

 

2h avant le repas du midi, son stress commençait à monter en flèche, un sujet unique la taraudait : Qu'allait-elle manger ? Serait-ce équilibré ? Serait-ce bon ? Mangerait-elle à satiété ?

 

Elle déclara mon 1er repas "trop riche" mais y donna un bon coup de fourchette. Durant le repas son stress retombait. Ce qui nous amenait à la phase 2 : la culpabilité post-repas. Elle devait "assumer" et ne pas choisir la solution de facilité en se faisant vomir. Elle avait absorbé trop de calories, elle devrait donc manger léger ce soir. Manger léger ce soir !?! Elle allait se coucher l'estomac à moitié vide ? Sans sentiment de satiété ? Son stress remontait en flèche, s'ajoutant bientôt à celui, quotidien, de l'attente du prochain repas. Intérieurement je me dis que je pouvais faire une croix sur les croissants du matin.

Le week-end suivant, mon repas équilibré fut qualifié de "sans saveur, laissant sur sa faim".

Le week-end d'après, me croyant plus malin que sa maladie, je préparais 2 repas : un riche et savoureux et un léger mais équilibré... Et... elle mangea les deux !

 

Au bout de deux mois de ce régime Infernal, je commençais à dépérir. La seule chose capable de lui rendre le sourire au quotidien, c'était la rubrique de Guy Carlier. Un matin, devant se rendre tôt au bureau, elle loupa sa séquence. Je tentais dès le lendemain de la faire rire avec la verve de la veille du célèbre obèse. Lorsqu'elle qualifia mon trait d'humour de "pas drôle" j'en conclus que sa maladie était en train de nous bouffer tout crû. Il était temps de croiser mes couverts sur l'assiette et de quitter la table.

Entre deux repas, j'eus le temps de lire "les hommes viennent de mars, les femmes de Vénus" que j'avais emprunté.

 

Et bien vous savez quoi, le chapitre sur les anorexiques/boulimiques ? Il n'y est pas !

 

Loïck

 

 

 

Retrouvez les textes de Loïck et des autres lecteurs ici


Rendez-vous sur Hellocoton !







Commenter cet article

Michèle 01/08/2011 08:05



Tiens Loick is back !  La situation décrite n'est pas facile à vivre pour le couple mais le pire c'est que c'est constamment une bataille mentale et verbale entre les 2 personnes du couple.



Belbe 31/07/2011 12:50



très dur de vérité