Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sandra, dans tous ses états

Quand mes potes squattent mon blog #Greg

14 Mai 2010, 08:05am

Publié par Sandra

 

telephone

  Aujourd'hui, c'est Greg, un pote de fac qui raconte une de ses vilaines mésaventures (et il a morflé notre Greg...) mais celle-ci, je m'en souviens très bien car j'y étais (et j'en ai aussi bavé mais beaucoup moins).

 

Voici donc une des pires aventures de Greg et je vous assure qu'il a en eu des mésaventures, notre Greg!!!

 

 

 

"Un lumbago et le squat forcé chez moi me fait penser à une mésaventure qui m'ai déjà arrivée...

 

 Pour ceux qui ne s' en souviennent plus, laissez moi vous rafraîchir la mémoire...


CHAPITRE I


Ça y est les gars, j'ai une petite amie, elle s'appelle Véro, elle a 25 ans, et...

 

Mais non, je déconne, vous y avez cru? Même pas un petit peu? Ha bon! Merde!

Non, ce qui m'est arrivé est super simple:

QUAND:

 

Mercredi 14 juillet 2004, 17H15

Où:

 

Camp d'entraînement de la gendarmerie nationale,Fontainebleau, France.

LE CONTEXTE:

 

Avec Manu et Pascal, on vient de terminer une série de parcours du combattant en VTT réservé aux motos: bosse, virages relevés, fosses, ponts...tout ça à fond les gamelles!


Il nous reste un dernier obstacle à passer pour en finir...les filles ont posé leurs vélos, elles ne tentent pas l'aventure...!

L'OBSTACLE:

 

Une putain de descente de 5 m de profondeur qui commence par une rampe, suivi d'une remontée, 15 m de long dont 5 entre deux parois verticales (une fosse, quoi?!!)


Détail intéressant: 3 m avant le point bas sur la descente, présence d'un plat, c'est important de le signaler, j'y reviendrai.

 

Un civil est présent, il connaît bien l'endroit, selon lui personne n'a jamais réussi à passer l'obstacle.

 

 On devrait pas le faire, on le sait... On le fait quand même!



LE DRAME:(ça fout la trouille comme scénar)

 

Pascal s'élance, ça passe, mais il freine, il arrive presque à remonter de l'autre coté.

 

Manu y va, ça passe aussi, mais le manque de puissance l'oblige de finir la monté à pied.

 

C'est mon tour, une brise fraîche souffle sur mon visage, mes bras et mes jambes exagérément musclés sont prêt à délivrer la puissance nécessaire à cette épreuve.

 

 Pour passer et remonter, j'ai décidé d'y allez à fond: "A l'arrache" comme on dit.

Il n'y a plus un bruit, dans l'air flotte une odeur, c'est celle de la mort...J'ai presque peur.


Mon regard passe sur Pascal puis Manu, et pour me donner du courage je lance:
"La baraka mon capitaine!!" et j'y vais.


2eme plateau avant, petit pignon arrière, j'envoie du gros.

 

Tout ce passe bien, RAS, ça speed tranquille, les doigts dans le nez jusqu'au méplat cité plus haut.

Car les autres, eux, ont des vélos avec suspension et surtout ils pèsent entre 20 et 35 kg de plus que moi, donc ils quittaient le sol... Vous devinez la suite.....

 


Moi, je m'envole, super décollage, on remonte le train....

Houston! On a un problème!

 

Là, je me dis: "ça ce barre en couille, je vais morfler."

 

Le vol se passe bien, mais au bout de 4 mètres mon zinc se met à piquer vers l'avant, j'ai beau tirer sur le manche (le guidon), que dalle, pas de réponse, je vois le sol en béton armé se rapprocher.

NB: c'est du béton capable de résister à des obus de gros calibres.

 

Je chute de 3 m, quelques millisecondes avant l'impact, je ferme les yeux et j’attends le choc, c'est dommage, il faisait beau, c'était une belle journée.

 

Aux Paras, à la Légion, et... et... et...

 

Le bruit, terrible, entre celui d'une voiture qui s'enroule autour d'un platane et celui d'une tomate trop mûre qui s'écrase.

 

Après, plus rien, que des brides, le civil de tout à l'heure est le premier sur place, il a peur, il vient de voir quelque chose d'horrible, d'indescriptible, il croit qu'il n'y a plus d'espoir.

 

Manu: "Greg, ça va? T'a rien de cassé?"

 

Sa voix est lointaine, je suis paumé, je me souviens seulement de demander où sont mes lunettes!

 

Le temps passe, je me remets en phase, j'ai le cerveau qui patine, le coude et le genou en vrac, mais c'est tout seul que je sors de la fosse.

 

Après retour doucement à la voiture, j'en chie, mais je fais aller.

 

Les autres débattent de mon saut, ils ont eu peur, ça sentait le sapin dés le début cet obstacle...

EPILOGUE

 

Après, retour sur Torcy: 1 heure de route.

 

Ça va,c'est encore chaud. J'arrive à Torcy: c'est froid.

 

Je sors de la bagnole, je tombe comme une merde, le genou est HS.

 

J'arrive quand même chez moi, j'en ai chié, z'avez pas idée.

 

Il est 18H30, nous sommes à Torcy.

 

Je pensais attendre le lendemain pour consulter, mais Skalou et sa cousine passent chez moi et me persuadent de m'emmener à l'hosto.

 

Verdict:

 

Entorse de la cheville, entorse du genou.

Arrêt maladie jusqu'au 24 juillet pose d'une atèle.

 

Et surtout je suis bloqué chez moi à mater des films et en gros à me faire chier grave.

 

Bref, je viens de mettre fin à un mythe: le Greg n'est pas indestructible, on peut le détruire à l'image de la kryptonite de Superman.

 

En gros le Greg n'est qu'un humain certes exceptionnel, mais humain quand même."

 

 

 

  La blogueuse rajoute: "Dur la vie de Graousseur!!!!"

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

Commenter cet article

Greg 15/05/2010 13:20



Et oui, c'était une "aventure" parmis d'autres. Ma capacité à faire (et écrire) des conneries est impressionnante.... Ils a même eu des suites à cet incident. A suivre! 



Carole 15/05/2010 09:26



Aïe, ouille!



Lily 14/05/2010 22:23



un vrai cascadeur !!!! Mais je suis sure a le lire que ca la calmer que quelques temps et qu'il a recommencé les acrobaties peu de temps apre !!!!



web 14/05/2010 12:25



vous souhaite une merveilleuse journée en attente de nouveau poste
plus. Gardez Blogging



voyance 14/05/2010 12:23



J'ai trouvé votre blog par hasard et je l'aime beaucoup. et je vous souhaite une bonne
continuation.



Elodie 14/05/2010 11:44



IL est pas un peu fou ce GREG ? Je veux le rencontrer !!!!!!



dorie 14/05/2010 10:59



Ah!!! j'aime bien ces récits 100% testostérone mélée à la sueur!!! Je n'ai qu'un truc à dire>>>>aïe!!!


Une aventure bien racontée,vivante(je voyais presque les images!)


Bisous belle Bubulle



stephaline 14/05/2010 08:31



whaouuu ! la poussée d'adrenaline ... top quand même (même si la chute : gloups et RE gloups ...)


En tous les cas, elle est sympatoche cette petite aventure, et très bien raccontrée