Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une Fille de Septembre

Pour le reste, je ne sais pas....

30 Mars 2012, 06:00am

Publié par Sandra

DSCN4785.JPG

L'autre jour en revenant de la pharmacie pour mon renouvellement d'ordonnance, je me suis demandé depuis combien de temps je prenais des comprimés. Je fais abstraction des comprimés de fillette comme le Doliprane, l'Advil, l'Upsa ....je parle de comprimés à base de codéine, de substances qui assommeraient une vache, des triptans, des élétriptans et autres gélules à base de morphine. Je n'arrive même pas à calculer la dose avalée depuis tant d'années. C'est assez cyclique mais je sais que je renouvelle mes boites en moyenne 1 fois par mois. En cas de grosse crise, je suis capable d'avaler plus que la dose prescrite et les mélanges ne me font pas peur....mais souvent cela ne calme rien. Au delà du fait que cela m'assomme et me mette KO, je me pose, aujourd'hui, quelques questions.  Quels effets auront toutes ces doses et ces mélanges dans quelques années sur mon organisme?

Je ne sais pas pourquoi mais, depuis quelques temps, des effets secondaires apparaissent parfois, ces fourmillements désagréables dans tout le coté gauche du corps, ce coeur qui s'emballe, ce serrement, ce point, ces étourdissements...

Certes, je prends tous ces médicament et cela me calme mais à quel prix? Des kilos en plus? Certainement que cela continuera. De la fatigue? Oui, mais j'ai appris à la dompter. Des nerfs à vifs? Il faut juste savoir m'apprivoiser et me calmer mais j'ai fait des progrès (enfin, je le pense). Des amis qui ne comprennent pas pourquoi j'annule au dernier moment, me trouvent fatiguée, à l'ouest..... ? Je les emmerde!  Je lutte des dizaines de jours par mois pour paraître "normale", pour que personne ne s'aperçoive que la douleur est là, ou de mes coups de barre après chaque crise.

Et puis après?

Mes 40 ans approchent et c'est vrai que j'y pense de temps en temps. Je ne sais pas dans quel état sera mon corps, ni à l'extérieur, ni à l'intérieur. Aujourd'hui, je me soigne et j'avale ces comprimés avec hâte et un certain plaisir car au moins, ils éloigneront le mal pour quelques temps. J'en prends même parfois par prévention.

Je ne suis pas hypocondriaque mais bon, je ne sais pas pourquoi en ce moment, j'y pense....Serais-je toute tremblotante et bavante à 70 ans? Ou alors je péterais la forme grâce à tout ça. Je serais telle une Line Renaud, pétillante et dynamique, et ni Parkinson, ni Alzheimer ne me feront la cour.....ou pas vu que les gênes sont là !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rodocanachi 18/04/2012 13:16


Bonjour,


Si c'est d'origine hormonal, pourquoi ne pas prendre la pilule en continu, mon gynéco me prescrit la pilule mélodia minidosée à prendre tous les jours non stop, résultat je n'ai plus aucun
syndrome prémenstruel depuis des années.

helene d'avril 04/04/2012 06:32


je suis d'accord avec ta réponse 


mais y a un mais ....


voila quelques fois quand ça vient de la télécommande centrale oups le cerveau.


tu es plus ou moins obligée d'abuser sans le vouloir forcément de medocs .


je sais les effets positifs qu'ils me font là maintenant .


ils me donnent la possibilités de vivre " normalement " si je n'avais pas cette drogue oui je sais je suis une droguée .je ne vivrais pas et je profiterais pas de mes enfants .


je sais tout les effets négatifs et la possibilité d'intéractions médicamenteuses qu'ils peuvent me donner .


pour l'abus de medocs je pense que cela dépend vraiment du souci de santé que la personne a excatement  .


mais  nous sommes la premiere génération a subir cela ,nos enfants auront beaucoup plus de souci a ce faire malheuresement .


 


tu as très bien fais de parler des huiles essentielles : c'est vachement à la mode mais  beaucoup depersonne  n'ont pas le droit aux huilles essentielles selon leurs pathologies
 comme aussi la femme enceinte .

angélique 03/04/2012 21:58


Dis moi...que vient faire des anti-inflammatoires dans ton traitement?ça soigne tout sauf les migraines ça ma jole!!...ici,pas de prise de médocs avec abus ou automédication....c'est super
malsain tout ça!!!Je vais jusqu'à la douleur insupportable pour prendre un cacheton moi.....(je suis folle mais au moins,ça marche en cas de besoin quoi^^ et je suis dure au mal...)Pour les
garçons,pareil.....ils n'ont eu que deux fois et une fois des anibios...en 12 et 5 ans de vie!


Bisous belle Bubulle

Emilie 03/04/2012 18:32


Bonjour,


La migraine a parfois des origines hormonales. Ma mère en a eu beaucoup aux alentours de la quarantaine puis la ménopause et plus rien ! Une piste à explorer peut-être...


Bon courage !

Sandra 03/04/2012 19:35



ça c'est reconnu , la ménopause est une bénédiction, mais cela ne changera pas la quantité de médicaments avalés



marie 02/04/2012 10:19


hello ma belle,


c'est la première fois que je lis un article dans lequel je me reconnait totalement.
je suis migraineuse depuis longtemps mais depuis quelques années, c'est l'enfer.


je suis comme toi, hyper supra mage medicamentée, je dois entre les cachets codeinés, les triptans dans la bouche, en spray nasal et même en injection, j'en prends aussi a base d'opuim. sans
parler du traitement de fonds qui assomerai dejà un cheval


enfin bref...


comme toi je vis differement des autre, en attente des signes de la crise, et surtout fatigué comme si j'avais 90 ans (je n'en ai que 41).


celà nous coupe du monde y compris de ceux qui partage nos vies.


l'enfer quoi !!


 


 

Sandra 03/04/2012 19:35



Oui, l'enfer! Et l'abus de médicaments ne te préoccupe pas?



Pitch 01/04/2012 01:05


J'ai les memes amis que toi^^


relpax et bi profenid l'autre je le connais pas


je fait des crises de migraines depuis enfant, j'ai avaler des boites de dolipranes advil et cie mais ça ne me soulagais en rien.


Ya que depuis que je suis a Paris que le médecin me donne les médocs qui soulagent.


Mais depuis quelques temps elles sont plus violentes et durent sur plusieurs jours et je fait comme toi je m'assome pour les tuer.


le soir tu la plus et le lendemain au reveil elel est de nouveau là, pas facile de bosser avec la migraine encore plus quand tu bosses ds une école maternelle, ausecour le bruit.


depuis 2 ans je vit avec une autre douleur , un problème au piedn, une aponevrose plantaire apparement, alors entre les crises de migraines et cette douleur au pied qui est là tt les jours, 
j'en ai bien marre.

Sandra 03/04/2012 19:36



Oh et que de médicaments ingurgités alors.... Bon courage



Xtinette 31/03/2012 13:13


Pour le coup je n'ai jamais pris de médicaments de ma vie sauf du Doliprane ! Croisons les doigts que je n'en aies jamais besoin !

Sandra 03/04/2012 19:36



Oh je crois etout ce que je peux pour toi oui!



minimimi 30/03/2012 19:55


En lisant ton post, je me suis vue dans tes lignes


et là ça m'a fait tilt, j'avais pas encore pensé à ce que mon traitement me fera à long terme...


La douleur qui est invisible et qu'on est seule à resentir et difficile à faire comprendre surtout quand elle perdure dans le temps. Quand les docs, les profs ne savent plus quoi faire à part
doubler ou changer de traitement. En attendant, on subit, on gère comme on peut surtout quand on nous dit qu'il faudra s'y faire et vivre avec ..., alors on est parfois irritable parfois tendue
quand la douleur est bien présente et que rien ne calme cette surnoise et il faut quand même faire face aux critiques...


Moi je n'avais pas pensé à mon avenir, je viens de me rendre compte que j'ai perdu 10 ans de ma vie et me dit qu'à cause d'elle je n'ai pas vécu ma vie d'ados et de jeunes adultes, je pose plus
la question de l'avenir si moi aussi je pourrai avoir une vie presque normale comme mes amies qui se marient,ont des enfants


Je viens de découvrir ton blog, mais je pense très proche de toi en lisant tes mots, qui aurait pu être les  miens


 


Je voulais te dire que je comprends parfaitement ce que tu vis, je te souhaite bon courage pour la suite...

Sandra 03/04/2012 19:34



Merci de ton touchant témoignage minimimi. Mais il ne faut pas se gâcher la vie et profiter quand on a un moment de répit



Corinne (Couleur Café) 30/03/2012 16:50


Tu me fais penser à mon mari qui absorbe tellement de cachets que çà me fait peur !

Sandra 03/04/2012 19:33



Ah ben lui aussi, avant 40 ans ça craint un peu



Zenou 30/03/2012 15:25


Je suis aussi une grosse mingraineuse, et déjà je compatis grandement. J'ai longtemps fait une échelle de médocs : paracétamol / paracétamol caféiné / anti inflammatoire / codéine / triptan. Mon
malheur est d'être tombée accro à la codéine, j'ai eu beaucoup de mal à en décrocher, et mon corps déclenchait des migraines de manque. Sans parler de l'estomac. Pour en décrocher, il a fallu
prendre le temps de chercher l'origine des migraines, trouver un traitement de fond, et diminuer les doses petit à petit. Les centres anti-douleurs sont liés aux hôpitaux, ils sont là pour ça, et
même si il faut faire de la route, c'est la meilleure piste pour commencer à soigner sérieusement la migraine.


Ma mère a souffert 40 ans de migraines, et se soignait toujours par auto-médication. Ils ont trouvé qu'elle avait un peu de tension. Ils ont traité cela, ses migraines se sont énormément réduites
! De plus d'un jour sur deux, elle est passé à presque 3 jours par mois.


Tout cela pour te dire qu'avec du personnel médical compétent, même si la guérison ne sera pas forcément totale, il y a des solutions ! Courage :)

Sandra 03/04/2012 19:32



Ou alors vive la ménaupose qui fait parfois disparaître les migraines hormonales. Les centres anti-douleurs n'ont rien fait pour mon cas pour l'instant



helene d'avril 30/03/2012 14:32


je vais passée pour une folle .


je m'en fou 


je prends un traitement depuis plus de 15 ans et pas un petit quand tu passes en commission des permis de conduire car je suis une fille bien je fais tout en règle quitte à perdre mon permis
.c'est que ton traitement est hard comme m^me ....


je n'en dirais pas plus .je ne veux pas m'étaler sur mes soucis de santé .je ne suis pas encore prête à dévoiler au monde entier mes soucis .enfin bref !


ton traitement te soulage ,ne cherche pas plus , vie le moment présent point barre ,ne te projette pas dans 10 ans dans 20 ans ou je ne sais quoi.


le bonheur c'est là maintenant et point barre .


je ne suis pas medecin ni spécialiste ,je ne veux pas faire débat non plus si j'étais toi les génériques j'éviterais .


moi mon spécialiste n'en veux pas après moi je dis ça mais je dis rien .


bises et c'est l'instant présent qui compte .

Sandra 03/04/2012 19:31



voilà, toi aussi tu "abuses" de médicaments, vivre dans le présent oui, mais une maman parfois se projette dans l'avenir non?



Madame Moustick 30/03/2012 11:09


Bonjour,


entre les lignes, j'ai cru comprendre que tu étais migraineuse. Je ne suis pas médecin mais une de mes bonnes amies est neuro spécialiste migraine. Il existe des centres "anti-migraines" ; je ne
sais pas si tu y es déjà allée mais cela peut être une solution.


En tout cas courage !

Sandra 03/04/2012 19:30



Le problème n'est pas ma migraine dans ce billet mais la prise "abusive" de médicaments, mais oui, j'ai déjà consulté plusieurs fois.



Lily 30/03/2012 10:17


içi j'ai un traitement pour la migraine qui a ete remis en place et pour le moment ca marche :) j'ai tendance comme toi a m'automedicamenter mais bon generalement ca va je passe a cote ....
Bisous

Sandra 03/04/2012 19:29



Je ne m'automédicante pas, tout cela m'est bien prescrit



fannycolor 30/03/2012 10:04


Bonjour Sandra, peux tu me joindre par mail, je ne voudrais pas passer pour une extraterrestre sur ton blog avec mes idées !!!

Sandra 03/04/2012 19:28



mon mail est sur la colonne de droite du blog, tu me contacter quand tu veux et comme tu veux.



Pascale, Eléa et Faustine 30/03/2012 09:55


bouh pourquoi tu as écrit cet article ? :(


C'est moi ce que tu décris, mais moi je faisais l'autruche en avalant mes cachetons, et les quelques commentaires que tu as déjà sont plutôt alarmants, et appellent à une remise en question...
Mais moi les trucs naturels ne marchent pas chez moi, quand la migraine est là, il n'y a que le bétabloquant qui me la fait passer (le triptan zéro effet et la morphine me donne la gerbe). Le
reste du temps je mélange allègrement aspirine, doliprane et nurofen, et j'en prends tous les jours ou presque... Pas bon, pas bon... Le traitement de fond j'avais déjà essayé plus jeune, sans
vraiment d'amélioration... Alors que faire ?...

Sandra 03/04/2012 19:28



On est dans le même cas alors....on attend la ménaupose avec impatience alors!



Méli Mélo 30/03/2012 09:04


Je comprends que tu cherches à calmer la douleur mais attention, le paracetamol détruit le foie (c pour ça qu'on te dit toujours, de ne pas renouveler la prise avant 6 heures et de ne pas en
prendre plus de 3 par jour). Pour exemple, la petite de 2 ans d'un ami a avalé un peu trop de dafalgan et les urgences ont dit que sans greffe de foie urgente, elle pouvait mourir...pourtant la
dose était vraiment pas alarmante...on prend conscience du nombre de saloperie qu'on avale, pensant bien faire. Le Thiocolchicosine, c'est un decontractant musculaire. Là c'est tes intestins qui
perdent leur défenses petit à petit. Pareil avec les antibios, ça bousille tout ton système immunitaire avec des effets rebonds. Autre exemple tiens, j'ai une amie qui a perdu l'ouie à l'oreille
droite après un vaccin contre la grippe...bref, les labos s'en mettent plein les fouilles en minimisant les effets secondaires....cf. le polémique du médiator...Alors comme il faut bien une
solution à la douleur, j'ai arrêté au maximum les médicaments et je me soigne avec des antibios naturels, des huiles essentielles et de l'osthéo (pour la migraine c'est top !)...Voili, voiloù,
j'espère que j'aurai pu aider un peu ;-) Bizzz

Sandra 03/04/2012 19:27



les huiles essentielles ne conviennent pas aux migraineuses, l'ostéo m'a fait plus de mal que de bien, brf, je suis condamnée à ingurgiter encore des gélules. 



MaCyMa 30/03/2012 08:10


Si tu souffres bien de migraines, alors je peux me mettre à ta place ou plutôt, je suis à ta place. Je souffre du même mal plusieurs fois par mois et plus rien ne me soulage! je compatis!
j'espère aussi que ces tonnes de cachetons n'auront pas des effets indésirables sur mon corps! courage! 

Sandra 03/04/2012 19:26



Qui vivra verra...ou pas, oui, je suis morbide là!



Carole Nipette 30/03/2012 08:02


... j'espère bien que ce sera comme la dernière phrase ! quelle galère ces migraine, je compatis...

Sandra 03/04/2012 19:26



Moi aussi , mais je crois que tout le monde aimerait être comme cette femme



Loick 30/03/2012 07:52

Dans le cadre d'un traitement prescrit, j'ai bouffé de l'aspirine à haute dose (1g-2g/j) durant 20 piges et là les labos de recherches viennent de découvrir que l'aspirine avait un effet très
important sur le corps : ... ... C'est un excellent anti-cancérigène, toutes les études le prouve, l'effet est indéniable. Ouf ! :)

Sandra 03/04/2012 19:25



Ah ça c'est une bonne nouvelle alors! 



Soma 30/03/2012 07:17


La voix du docteur que je suis est obligée de te dire qu'il faut faire attention à la consommation d'antalgiques. Je crois comprendre que tu es migraineuse... et qu'il arrive qu'il y ait une
course à l'anti-douleur au point de devenir "dépendante", même si ce n'est pas le bon mot...
N'hésite pas à en parler à ton médecin, ton neuro si je ne me suis pas trompée ds le diagnostic : mais bon, les triptans, c'est un peu les migraines qd mm :)
Bisous & bon courage !
PS : pour prendre si régulièrement des médoc, as-tu un traitement de fond ? si non, je pense que cela vaut la peine d'aller voir qqn pour en discuter.

Sandra 03/04/2012 19:25



J'ai déjà essayer 3 traitements de fond sans succès, pour l'instant je reste comme ça. Merci pour ces conseils