Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une Fille de Septembre

Ah, mes parents divorcent!

25 Février 2011, 14:30pm

Publié par Sandra

 

divorce 

Je vais essayer de faire un billet un peu sérieux pour une fois parce que le sujet me tient à coeur.
J'en ai assez d'entendre "Il vaut mieux se séparer quand les enfants sont jeunes", "C'est mieux qu'un enfant ait 2 parents qui ne vivent pas ensemble mais qui s'entendent que 2 parents vivant sous le même toit et qui s'engueulent à longueur de journée", j'en ai assez de constater que beaucoup de gens ne donnent pas une nouvelle chance à leur couple, j'en ai assez de voir "des parents" divorcer trop facilement...
Non, on ne se quitte pas comme ça quand on a des enfants
Oui, on fait tout pour sauver son couple!
Non, on en fait pas un enfant pour sauver son couple
Oui, on réfléchit à l'avenir du couple et du rôle du père et de la mère lorsqu'un couple traverse une crise.
Parce que cela ne sert à rien de se voiler la face, un enfant dont les parents sont séparés ou divorcés est ou sera un adulte abîmé. C'est comme ça!
Alors bien sûr il y a des exceptions, bien sûr chacun sera plus ou moins abîmé et à différents degrés, mais un enfant a besoin d'un équilibre familial pour s'épanouir et se construire. Il a besoin de vrais repères, d'amour et références.
Je suis aussi d'accord pour que le couple se sépare s'il n'y a vraiment plus d'espoir, mais, oui, un divorce a des conséquences négatifs.
Je ne condamne pas un couple qui décide de se séparer mais à condition d'avoir tout tenter pour TOUT sauver!

Ces enfants de divorcés, une fois adultes et parents, ouvrent les yeux sur certaines choses, ils peuvent comprendre, pardonner mais aussi condamner, juger et être à nouveau égratignés.
Alors quand je lis de telles inepties sur le fait qu'un divorce, une séparation, peuvent sauver un enfant, j'ai juste envie de réagir!
Non, on en sauve pas un enfant en se séparant, on ne le protège pas plus non plus, on lui évite juste de vivre dans un climat familial très critique. Mais le stress, les tensions, les pleurs, les injustices seront là, certes différents, mais là. Qu'il est dur de gérer Maman et le nouvel homme de sa vie, Papa et ses conquêtes, cette nouvelle fratrie, quitter sa maison, ses amis, cette nouvelle vie......
Chaque enfant réagira différemment, mais je ne connais pas un adulte dont les parents se sont séparés qui n'a pas souffert de cela, à un moment donné de sa vie, qui n'essaiera pas de protéger son enfant de cette situation là, qui n'a pas quelques cicatrices apparentes ou pas de cette route à suivie et qu'on lui a imposée.
Ce billet n'est pas là pour juger qui que soit, mais je voulait juste tirer une énième sonnette d'alarme, surtout envers tous ces parents qui pensent "épargner" leurs enfants en se sauvant eux-mêmes finalement....ou pas parfois.
J'avais juste envie de dire tout ça


Un divorce marque à vie et j'en porte aujourd'hui les cicatrices.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charogne Stoned 28/02/2011 15:22



Il y a l'Absolu, les grands Idéaux, les plans sur la Comète, les rêves, les certitudes.


Et puis, il y a la Vie!


Avec ses affres, ses revers, ses défiances.


C'est jamais aussi facile qu'on le pense!


Etre témoin du désamour de ses parents lorsqu'on est adulte, c'est pas traumatisant, c'est carrément désespérant!


Garde-toi d'affirmations aussi péremptoires; et touche du bois parce que la Vie, parfois est une pute! ;-)))



champagne 27/02/2011 15:51



C'est à cause de la vie qui va trop vite


on ne prend plus le temps de réflechir aux conséquences, quelles qu'elles soient.


j'accompagne ses parents qui se séparent et en général, ils me semble qu'ils pensent en tout premier à leur enfant. Ses histoires sont tellement parsonnelles qu'on ne sait jamais ce qui est bon
ou pas mais je suis ok avec le fait que de toutes les façons l'enfant en porte séquelle.



Maya Lou 27/02/2011 13:17



Qui a dit : " On n'a qu'une vie ." ?


Je crois que dans la vie , n'importe comment , on ne fait pas ce qu'on veut , on fait ce qu'on peut ...



Julie 26/02/2011 20:41



Quel sujet sensible !


Je ne sais pas s'il y a une bonne et une mauvaise manière de faire quand l'amour n'est plus là (et qu'il y a des enfants). Mes parents se sont sacrément ratés sur ce coup là, et j'y pense souvent
en me disant que j'en tirerai des leçons si cela m'arrive (même si je n'en suis pas certaine). Je pense surtout qu'il ne faut pas se servir des enfants : ni comme prétexte en leur disant qu'on
reste à cause d'eux ou ni comme excuse en disant qu'on part pour leur épargner un truc, parce que c'est de la foutaise et que ça leur fait un sacré fardeau à porter, quel que soit leur âge.



Deli' 26/02/2011 13:59



Les parents sont des gens imparfaits qui portent chacun leur lot de frustrations et de fantasmes, c'est trop simpliste de dire qu'ils sont forcément coupables, personne ne peut avoir de
certitudes quand il fait un enfant si ce n'est de l'aimer toujours, faut-il alors vivre seul sans porter la vie parce qu'on ne sait pas de quoi demain sera fait?
Les choix amoureux sont instables au-delà de notre propre volonté mais être parent s'accomplit dans une responsabilité partagée, toutes les séparations ne sont pas égoïstes, tous les parents ne
le sont pas - on multiplie son amour, on ne le rogne pas et le divorce n'est pas une sanction mais un échec. Un échec pitoyable, malheureusement parfois inévitable.
Qui peut affirmer être sûr de ses choix? Toi, tu le peux?



Cynthia 26/02/2011 12:37



Je suis fille de divorcés pas du tout traumatisée! Mes parents s'endent toujours bien et mon père invite ma mère lors des fêtes même si sa nouvelle conjointe est présente. Je pense que quand ça
se passe entre personnes civilisées ce n'est pas très grave comme situation, les enfants sont souvent beaucoup plus résilient qu'on le pense.


Bref, j'aime mieux avoir des parents heureux, mais sépararés que deux loques humaines qui se font la geule.



Melo on the Cake 26/02/2011 12:13



Halàlà, sujet épineux que celui-là ! Moi je fais partie de ceux qui disent qu'en effet, il vaut mieux un bon divorce que des parents qui restent ensemble pour que leurs enfants aient l'illusion
d'une famille unie... foutaises à mes yeux, même si je suis d'accord avec toi sur le fait que bcp baissent les bras un peu trop facilement !


Je suis fille de divorcés et je remercie mes parents de l'avoir fait car sans cela, les blessures que j'en garde seraient certainement bien pires encore ! Tandis que les parents de mon homme sont
restés ensemble avant tout pour "le bonheur de leurs enfants" et je suis intimement persuadée qu'ils auraient mille fois mieux fait de divorcer car je pense que les blessures que mon homme a
connues en vivant avec ses 2 parents sont bien pires que les miennes qui ne voyait quasi jamais mon père !


Bref, c'est vraiment pas évident pcq chaque cas est différent, pour les uns un divorce sera préférable à une vie commune mais déchirée et vice-versa !



Fanny 26/02/2011 11:24



Je ne suis pas fille de divorcés donc je ne peux pas savoir mais parfois, quand je trouve que mon père est vraiment con, relou, etc... je me demande ce que ma mère fait encore là, pourquoi elle
ne va pas vivre sa vie loin de tout le poids de ce triste comportement. En plus, je suis persuadée qu'il la trompe depuis belle lurette. Je suis adulte maintenant mais je pense qu'elle serait
plus heureuse avec quelqu'un d'autre.



emanu124 26/02/2011 11:18



Yep, un divorce marque forcément à vie. Mais des parents qui s'engueulent en permanence aussi. Il n'y a pas de bonne solution à la mésentente de parents de toutes manières. Il faut juste essayer
de trouver la moins pire



Blogueuse égarée 26/02/2011 09:50



"Abîmée" comme toi, j'ai néanmoins dû faire subir la même chose à mon fils. Je crois que j'ai tout essayé pour ne pas en arriver là. Néanmoins, parfois, c'est impossible.



Galou&Co 26/02/2011 08:45



Je suis parfaitement d'accord avec toi.


                                                                       
Fille de parents divorcés...



Libelul 26/02/2011 00:34



Je vais réfléchir à ce que tu dis. Car j'ai souffert de parents qui se sont mal / très mal aimés et qui aurait du divorcer avant de faire un deuxième enfant et me faire vivre en enfance vraiment
triste. Ils ont divorcés une fois que j'avais grandi, et c'était pire, car j'avais l'impression qu'ils m'avaient fait souffrir pendant des années pour rien, avec des repères faux qui finalement
ont été détruits dès que je suis devenue adulte. Finalement je me demande ce qui est mieux, faire souffrir avec des repères, sans, enfant, adulte.


Tu as raison pour une chose quelque soit l'age, l'enfant souffre ... petit ou grand. Les parents ce sont nos repères.


 


Ton billet mérite à lui seul que j'entre en thérapie, pour comprendre et remettre de l'ordre dans tous ce que tu as fait remonter.


Merci.



bbflo 25/02/2011 22:06



ce qui m'agace le plus, en fait, c'est que bien souvent les gens ne "luttent" pas pour sauver leur couple / famille. Et sûr que ce sont les gosses qui trinquent.



Mon Quotidien Ordinaire 25/02/2011 20:33



Il n'y a jamais de situation facile et j'ai envie de croire que dans tous les cas les parents ont suffisamment réfléchi avant de prendre une décision. Je n'ai pas vécu le divorce de mes parents
mais j'ai vécu leurs disputes (euphémisme) au quotidien tout en espérant qu'un jour ils seraient capables de prendre la décision de se séparer (ce qui n'est pas arrivé mais je vis maintenant à
distance alors cela me touche moins). Pour ce qui est des blessures aux enfants il est évident que tout dépendra de la façon dont les choses se font et du caractère de l'enfant. J'ai lu récemment
qu'en Finlande le taux de divorce est proche des 60% mais si l'on regarde les chiffres des résultats scolaires, c'est aussi l'un des pays avec les meilleurs résultats. Cela veut juste dire que le
divorce de leurs parents ne trouble pas la scolarité des enfants, pas que cela ne trouble pas leur personnalité. Ce billet est très intéressant en tous cas!



coxinette 25/02/2011 19:42



je suis assez d'accord avec toi... divorcé s'est devenu tellement banal... a croire que l'amour n'est plus a l'ordre du jour...ou qu'on vie sa vie comme on fait ses courses...société de conso
dans les deux milieu parfois il vaut mieux réfléchir aussi avant de se marier...j'ai des amis qui se sont mariés
bien jeunes couple trop récent et ca n'a pas loupé ils se sont méchament pris le choux et ont divorcé...



Ginie et son paillasson 25/02/2011 19:29



Putain j'ai pas le temps de commenter là de suite, mais je reviendrai parce que ce sujet me parle et que j'ai envie de donner mon avis, même si visiblement il ne fera pas l'unanimité.


 



Fr@mboize 25/02/2011 19:19



On ne se marie pas pour l'enfant


On ne divorce pas pour l'enfant


On fait des choix ! Et quels qu'ils soient (ces choix) ils blesseront plus ou moins l'enfant !


Fille de divorcés... en 79, c'était pas à la mode...


Avant... ils ont essayé de rester... j'avoue, j'ai morflé , et quand ils ont divorcé... j'avoue j'ai morflé là aussi !


Parler à l'enfant C'EST LE PLUS IMPORTANT !


allez, je vais pleurer un peu tiens ...je ne te remercie pas ! mais je t'aime quand même !



chocoladdict 25/02/2011 18:58



je voulais juste te dire que j'ai vécu le divorce de mes parents en étant une grande fille puisque c'est arrivé il y a un peu moins de 5 ans juste avant la naissance de mon fils...et bien faut
pas croire que ce soit facile non plus..on doit faire le deuil d'un couple qu'on croyait heureux, le deuil d'un modèle..sans compter tous les dégats collatéraux, les batailles, les larmes, le
désespoir de l'un, la haine de l'autre...je m'attends toujours à les voir débarquer tous les deux aujourd'hui, c'est fou je sais...alors mon couple je le bichonne, et j'espère vraiment que je ne
ferai jamais subir ça à mes enfants petits ou grands...



Marie 25/02/2011 17:19



Tu as raison, un divorce ce n'est jamais anodin, qu'il se passe à l'amiable ou pas.


La vie n'est plus jamais comme avant, qu'elle soit meilleure ou plus difficile.


Le divorce est devenue monnaie courante et je suis d'accord avec toi, certains pourraient se donner un peu plus de temps avant de prendre LA décision. D'autant que certains couples se remettent
finalement ensemble quelques années plus tard ...


Un sujet délicat mais qui touche tout le monde, de près ou de loin.



angélique 25/02/2011 16:59



Les familles recomposées,les divorces joyeux et compagnie,ça c'est vraiment la mode!!! Mais qu'en est t'il en vérité..de la souffrance ,des cris,des pleurs,des enfants écartelés...bref,de nos
jours,les couples ne font plus de concession..une grosse dispute et c'est le divorce de suite!!!...J'ai eu des parents qui sont restés ensemble toute leur vie..mon papa est mort trop tôt,à 51 ans
mais il est mort aimé..par sa femme,par ses enfants...attention ça n'était pas non plus toujours rose mais au moins nous avons eu de jolis repères familiaux...Mon homme est fils de divorcés et
là..je dois admettre qu'il n'a pas les mêmes repères que moi,il se trouve parfois dans des situations pas toujours faciles pour lui de se défaire...par manque justement de certains repères
fondamentaux pour moi!...Voilà mon avis...mais attention certaines divorces se passent bien et heureusement!


Bisous belle Bubulle...bon billet! ;-)



Lily 25/02/2011 16:32



içi je ne connait le sujet que par Seb qui lui ets fils de divorcés ... le plus marrant au fiinal c'ets qu'ils se tiraient dans les pattes sans arret en train de rallier les enfants a leur cause
bien des années apres leur divorce mais depuis 8 ans ils se sont reconcilies peu a peu pour au final s'entendre comme larron en foire ... la raison de ce rapprochemlnt ... leur belle fille qui
leur a enlveée leur fils ... Fils qui au passage en a terribvlement souffert et en souffre encore aujourd'hui ... Seb sera marqué a vie par ce divorce et par tout ce qu'il a entraine car içi
c'etait coucheries sur coucheries je te laisse imaginez ... Au final il est encore plus en colere maintenant qu'il les voit cul et chemise en train de meidre sur moi ....


Quand a faire un enfant pour sauver le couple j'ai des amis qui ont testes ils se sont separes chacun a refait sa vie et les voila qui au final se remettent ensemble je suis pas sure que pour
leurs deux enfants se soient top mais au final les voir ensemble les rend peut etre heureux ...



Carole Nipette 25/02/2011 16:23



Je sais que je ferais tout ce qu'il est possible de faire si un jour mon couple était en péril... après l'amour ne se commande pas mais clair qu'un enfant est mieux avec ses deux parents, j'en ai
aussi des exemples à la pelle... Mère Joie a raison,  les familles recomposées c'est devenu à la mode, on nous vend ça comme un truc génial mais la réalité ce n'est pas que du bonheur, loin
de là et les enfants au milieu, même s'ils ne parlent pas, n'en pensent pas moins...


Sujet complexe... encore plus quand le divorce se fait au détriment des enfants avec des parents habitant loin l'un de l'autre ou un parent qui part pour de bon ou encore un parent qui ne tient
pas ses visites... ou le mauvais partage de la garde....



Petite Maman 25/02/2011 16:22



je suis touchée par ton article ! je ne suis pas fille de divorcés, mais mes frères oui, et ils ont réagit bien différement l'un de l'autre...
Je suis dans une situation bien délicate ajd'hui, car comme toi, je n'ai jamais compris le divorce faicle qui devient presque une mode ! autant je ne condamne pas, autant pour moi c'était hors de
question. et je ne comprenais pas comment on pouvait plus ne plus s'aimer ! pour moi, unmariage, c'est pour la vie, même si c pas rose tout les jours (chez personne d'ailleurs !) et bien on fait
ce qu'il faut.
oui mais voilà, la vie a ébognée mes convictions, et je ne croyais pas souffrir autant par l'homme que j'aime. et malgré tout les efforts, un retour à la normale est bien difficile. pour autant,
ayant vécu la séparation et j'en vois encore aujourd'hui les marques que cela a laissé chez mes enfants, je ne veux plus de ça ! et oui, je suis prête à me sacrifier (même si pour moi ce n'est
pas vraiment un sacrifice que d protéger ses enfants). je voudrais tant arranger les choses, mais ce n'est pas si simple. pourtant, je refuse aujourd'hui de prendre une telle décision !
je suis triste de ne plus avoir de certitudes, et nous faisons en sorte de les protéger au quotidien, mais je ne sais pas combien de temps, ni si nous allons réussir à sauver les choses. mais ça
continue à m'horrifier car je ne me suis pas mariée pour en arriver là ! et je ne veux pas de cette vie là pour mes filles.
ce n'est donc pas si simple, mais comme toi, j'ai du mal à comprendre les divorces à la moindre anicroche...
pardon pour le roman, je viens d'exposer ma life, mais tant pis, tu as fais résonnance en moi avec ton article !



Angélita 25/02/2011 16:06



Je pense aussi qu'un enfant souffre quand ses parents divorcent.


Mais un enfant qui vit dans un climat de tension, est-ce que c'est bon pour lui aussi.


Si les parents sont conscients et qu'ils essaient de réussir leur séparation en en parlant avec leur enfant, en expliquant, je ne sais pas si cela peut arranger les choses, mais je pense qu'il
est normal de parler à un enfant.



le-monde-de-lali.over-blog.fr 25/02/2011 15:51



J'avais vu une émission sur les enfants pansements j'avais trouvé ça ridicule, imature et totalement égoiste !


Eh oui l'amour s'entretient et il faut tout faire pour le sauvegarder ou alors il faut prendre plus de temps avant de s'engager dans un mariage ou de donner la vie, car après la séparation peut
vite être lourde de conséquence ...



Lucky Sophie 25/02/2011 15:50



je suis ok avec toi pour dire qu'il ne faut pas dégainer le divorce trop facilement sans avoir bien essayé. Après entre un climat pourri avec les 2 parents à la maison et 2 maisons où l'ambiance
est mieux, on peut se poser la question...



lily 25/02/2011 15:48



on divorce ou se separe trop facilement de nos jours je trouve dans le temps quand le divorce existait deja seul la mort separer un couple qu'il s'aime ou non au moins il tentait de tout faire
pour que sa dure!


je suis d'accord avec toi! et j'ai remarquer ayant vecu sur paris et à la campagne et bien que les couples se separent moins facilement à la campagne pourquoi je ne sais pas mais dans l'école de
mon fils sur 100 familles même pas 10 sont des familles divorcer



Hotllywood 25/02/2011 15:47



Tu sais Sandra, je crois que tu as juste oublié une chose: on a une seule vie.


Quand je me suis séparé de la mère de Minie-Hot" c'est qu'objectivement je ne voyais plus aucune raison de tenter quoi que ce soit pour nous sauver.


Je m'emmerdais, elle m'était devenue insupportable.


Il n'empeche que c'est une phase particulièrement douloureuse, surtout pour un père qui 9fois sur10 se sépare en meme temps de son ou ses enfants et qui n'aura d'autre choix que de le ou les voir
épisodiquement.


Je suis le premier à dire qu'il faut laisser sa chance au produit, ce qui est à mon sens une expression plutot parlante. N'empeche qu'entre la comédie à l'italienne ou les assiettes volent dans
la maison et l'hotel du cul tourné + rien à se raconter; il y a des tonnes de bonnes et de mauvaises raisons pour rester ou pas.


Seulement etre parent n'est pas synonime de sacrifices tous azimuths, en tout cas pas de sacrifice à vie.


 



Evilysangel 25/02/2011 15:43



Grosse, grosse question que le divorce!!!... J'ai tout fais pour préserver mon fils lorsque son paternel s'est barré avec une autre!... Je lui ai donné tout mon amour, mon temps et mon attention
sans jamais dénigrer son paternel devant lui (contrairement à lui qui ne s'est jamais gêné pour me tailler le costard de mauvaise mère!...). Aujourd'hui, il me semble que c'est un ado plutôt bien
équilibré, sociable et débrouillard... Son seul regret à mon fils, c'est d'être enfant unique!... Son père n'a pas eu d'autre enfant et moi je n'ai pas pu...


Mais bizarrement, ce qui me fait le plus écho dans ton article, c'est d'être devenue moi-même fille de divorcés à l'âge adulte!... Non seulement ça engendre aussi des tensions, même si elles sont
moins apparentes, mais ça nous fait nous poser beaucoup de questions : est-ce que c'est par devoir que mon père est resté au foyer jusqu'à ce que le dernier d'entre nous soit casé? Est-ce que
l'amour était "mort" depuis longtemps? Est-ce les hasards de la vie qui lui ont fait découvrir l'amour ailleurs?... Beaucoup de questions que la pudeur retient de poser à ses propres parents...
Le seul point positif de cette séparation a été que ma mère s'est confiée sur certains de ces agissements envers moi quand nous étions enfants... Rien n'est simple quand une séparation se
décide... Avec le recul, je sais que je n'aurai pas été heureuse avec le père de mon fils... J'ai beaucoup galéré et je galère encore, mais j'ai trouvé la personne qui m'aime pour moi et non pas
pour ce qu'il voudrait que je sois... Se séparer me semble être une démarche aussi égoïste que courageuse. Prendre conscience que l'on est dans l'erreur à vouloir forcer des sentiments c'est très
douloureux, mais qu'est-ce que ça soulage quand tu l'as compris!...


Bisous forts à toi Zoulie Sandr@



MissBrownie 25/02/2011 15:38



J'ai déjà remarqué à quel point mes amies dont les parents ont divorcé portent les stigmates du divorce pendant toute leur vie...



La Mère Joie 25/02/2011 15:37



C'est juste pour pouvoir recevoir un email pour les prochains commentaires. :D Je suis curieuse des diverses réactions. ;)



Gabrielle 25/02/2011 15:10



tu as raison de dire qu'il n'y a pas de divorce idéal... et qu'on se sépare peut-être un peu vite sans essayer de surmonter les crises.


mais, mes parents se sont séparés alors que mon frère et moi étions déjà adultes, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous demander s'ils étaient restés ensemble "à cause" de nous, et quelque
part on se sent floués, arnaqués par quelque chose qui a été artificiel. Je ne peux pas dire comment je l'aurai vécu si j'avais été plus jeune, mais "ne pas divorcer pour les enfants" me semble
aberrant. On n'a que l'illlusion d'être des bons parents, car les enfants s'en rendent compte, se posent des questions... Finalement, autant penser à soi à ce moment...



La Mère Joie 25/02/2011 15:04



Bon, je trouve ton article un peu excessif (mais t'es une sanguine, on te connait et on t'aime bien aussi pour ça :D ;)) par moments notamment par la prédestination à être abîmé adulte parce
qu'on a eu des parents divorcés. Ah bon ?


Mais il a le mérite de pointer des choses intéressantes.


Personnellement ce qui me gêne de plus en plus dans l'approche que l'on a du divorce, c'est de chercher à tout prix à déculpabiliser l'adulte au détriment de la souffrance de l'enfant.
Aujourd'hui, on croirait presque que c'est in les familles recomposées et que limite, c'est un must ! On n'a plus le droit de dire que oui, ça peut être très dur pour les gosses. Pas un reportage
qui ne vente de magnifiques grandes familles avec 7 gamins frères de sang, demi-frères ou "frères de lait" !


Hum... Moi, je crois que c'est tout de même un bouleversement pour les gamins de voir par exemple que l'amour peut s'arrêter (parce que c'est ça qu'on dit, non , "On se quitte parce qu'on ne
s'aime plus !").


C'est également une rupture d'équilibre de changer de mode de vie.


Ceci dit, ce n'est pas pour ça que les enfants ne parviennent pas plus tard à retrouver un autre équilibre. ;)



annick 25/02/2011 14:59



et moi je porte les cicatrices de parents qui n'ont jamais divorcé... j'ai longtemps porté le poids du "on ne divorce pas parce que vous êtes là" et une grosse culpabilité. jusqu'à ce que je
finisse par comprendre que je n'y étais pour rien et que si mes parents n'ont pas divorcé c'était leur problème, pas le mien. maintenant j'aurais certainement souffert d'avoir des parents
divorcés aussi évidemment.



GOLDA 25/02/2011 14:52



mais rester quand rien ne va ne sauve pas un enfant, bien au contraire. Qu'est ce qui est le mieux ? Il ne faut pas croire que les gens qui se séparent n'ont pas tenter des choses avant de le
faire. Si ils se séparent c'est qu'il y a de bonnes raisons, et au nom d'un enfant, on ne doit pas se sacrifier, je ne connais pas de couple qui se sont désunis sans bonnes raisons, la première
étant d'être heureux.


Tu ne peux pas affirmer que la plupart des gens qui se séparent n'ont rien tenté. Après bien sur qu'un divorce blesse à vie un enfant, je suis aussi bien placé pour le savoir, mais que des
parents restent ensemble alors que ce n'est plus possible, ça rendra le même résultat. Il n'y a pas de vainqueurs là dedans, et on ne peut pas protéger nos enfants de tout même si on le voudrait.


Toutes les séparations ne sont pas dévastratrices pour l'enfant, c'est aussi une réalité dont tu ne parles pas, mon fils depuis notre séparation va mieux, tous les professionnels, moi aussi l'ont
vu, après je ne dis pas qu'il n'en sera pas perturbé, il l'est, mais il l'était aussi avant.


La séparation est propre à chacun en effet ça ne se juge pas.


 


 



electromenagere 25/02/2011 14:49



N'ayant pas eu la chance d'avoir des parents divorcés, ni communistes d'ailleurs (enfait je disais chance juste pour le titre du film), je suis incapable de savoir ce que ça fait réellement de
voir ses parents se séparer. Evidemment je peux imaginer la souffrance et la douleur mais il est évident que je ne peux pas me mettre à ta place. Je ne peux que te croire donc.


J'imagine peut être naïvement que peut être parce qu'il y a de plus en plus de divorcés ça rend le passage pour les enfants moins difficile à passer mais je me trompe peut être.



Magoo 25/02/2011 14:47



Sujet d'actualité chez nous car notre meilleur ami y est en plein dedans... Lui, fils de divorcés, qui s'était juré de ne pas faire vivre ce tourment à ses enfants. Maintenant, c'est lui qui
divorce, il pense à lui, il pense à ses enfants trop jeunes pour comprendre. Il sait que ça va faire mal...


Pour ma part, je ne connais pas ça. Mon mari lui, a subbi le divorce de ses parents mais l'a vécu comme une libération tellement les tensions familiales étaient lourdes.


Je crois qu'on ne peut pas généraliser, que c'est vraiment du cas par cas (les raisons, les personnalités...), même si le fil commun de toutes ces séparations est la douleur...


J'aime bien ce billet coup de gueule!



f4iry 25/02/2011 14:46



Personnellement, je n'ai pas de réelle cicatrice du divorce de mes parents, ils ont divorcé j'avais 9 mois. Je n'ai vu que le bon côté des chose : noël dans deux familles, anniversaire pareil !
Par contre j'ai toujours et j'aurais toujours surement du mal avec ma belle mère même si elle s'est mise avec mon père alors que je n'avais que deux ans. Faut dire que ma mère n'a jamais été
tendre avec elle !



Aurelie 25/02/2011 14:44



bien dit !


C'est déjà dur pour un enfant de trouver des repères au sein d'une famille stable alors j'imagine que ça doit être d'autant plus difficile quand il y a 2 "familles"... Et quand on voit les
tensions entre les parents "à cause" de la garde de l'enfant, ben je doute que l'enfant soit heureux...