Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sandra, dans tous ses états

3 mois d'ados, 3 jours d'adulte

23 Décembre 2010, 07:00am

Publié par Sandra

 

love puzzle



Un jour, l'occasion de sortir (enfin) avec mon béguin d'ado se présenta.

 

M'étant à l'époque, fait souffler cette brune ténébreuse, je m'étais bien promis cette fois, de ne pas louper le coche.


Me revoilà, 15 ans plus tard, réenfilant le costume de l'adolescent romantique d'alors.


Après une première nuit passablement frustrante, faute d'équipement adéquat, nous nous donnâmes rendez-vous le lendemain, soit à 18h à la sortie de son boulot, soit à 19h chez elle.

 

Je me pointe chez elle... Et là c'est la scène ! (Apparemment un gentleman aurait compris, lui, qu'il fallait venir à 18h !) Je tente de désamorcer la situation par la diplomatie mais non elle n'en démord pas, elle veux aller au clash !

 

Impossible de l'amadouer.

 

J'en viens à lui demander s'il ne s'agirait pas en fait d'une technique de rupture ?


Non ! Ce n'est pas ça ! La rupture ce n'est apparemment pas ce qu'elle souhaite... Elle cherche à me faire comprendre autre chose... Mais quoi ?
Brusque changement de comportement, elle me dit maintenant qu'elle est malade. C'est dingue mais ne veut dire de quoi il en retourne.

Le mystère s'épaissit.
 

 

Je tente de l'amener en douceur à parler. Non !

 

Nouveau changement, elle reprend la posture précédente : fâchée !

Quelque chose cloche... tout cela sonne faux. Je lui demande de revenir à la table des négociations et me lance les yeux brillants de défi:  - Et si je ne viens pas, tu vas faire quoi ?

 

Je réitère ma question, elle réitère sa réponse sur un ton plus profond en arborant un large sourire censé me faire comprendre quelque chose... Je réitère, elle réitère... ?

 

Ça n'a aucun sens, pourquoi cette phrase et toujours ce sourire carnassier...?

 

Soudain BOUM !

 

 

Tout dégringole !

Le puzzle se met en place ! Les petits cailloux qu'elle a effectivement semé depuis 2 jours forment maintenant une ligne blanche. Je suis atterré ! Si j'avais ré- enfilé le costume de l'ado romantique, elle était devenue une toute autre personne. Les pièces du puzzle redéfilaient sous mes yeux .

 

Le jeu anodin de la veille de "pince-moi le bras avec les ongles, même pas mal", le baiser dans métro où elle avait trouvé si malin de me mordre la langue au sang, arborant ce même sourire carnassier , ce jeu encore de "essaie de me tordre les poignets, je suis hyperlaxe tu n'y arriveras pas !" et cette dernière remarque "tu as de la force, on dirait mon père", "Et si je ne viens pas, tu vas faire quoi ? "

Je l'attrape, la projette sur le lit accompagné d'une claque retentissante sur le postérieur.
 

 

Immense éclat de rire de soulagement de sa part, le benêt que je suis a enfin compris de quoi il en retournait de sa sexualité !

 

Je ne suis plus un ado romantique, mais ai-je envie d'une relation de cet ordre ?

 

Je décide finalement de m'éclipser non sans lui rendre son baiser saignant de la veille. (Non mais...)

 

 

La morale, elle fut simple : il y a des fois où lorsque cela ne se fait pas, faut vraiment pas insister !

 

 

Loïck

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

philou 23/12/2010 13:46



ah les jeunes filles d'antan ne sont plus ce qu'elles etaient...je prefere garder mon souvenir intact d'adolescent prépubère immature...et pour paraphraser JP Marielle, celles dont on se souvient
(le plus) c'est celles qu'on a pas eues...(pas sur de l'accord final du verbe avoir...) mais toujours une belle plume le Loick.



Morue 23/12/2010 11:06



Elle pouvait pas te le dire franchement, ça aurait évité une groose prise de tête pour toi...


En tout cas, c'est pas le genre de truc qui me branche non plus, c'est un peu trop space et douloureux quoi! lol