Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une Fille de Septembre

Kamasutra littéraire par André Breton et Paul Eluard

10 Avril 2009, 09:00am

Publié par Sandra Elle







J'aime les jeu de mots de la langue française, j'aime jouer avec cette langue et faire des cabrioles avec.

Parfois certains auteurs le font à merveilles, parfois certains s'emmêlent.............

On aime , on n'aime pas mais le jeu est là!

Le texte que je vais vous faire découvrir aujourd'hui veut que le lecteur soit (très) imaginatif.
 Alors jeu verbal et sur les mots?

Plutôt une curiosité littéraire!

**************************************

 

 

1. Lorsque la femme est sur le dos et que l'homme est couché sur elle,
c'est la cédille.


2. Lorsque l'homme est sur le dos et que sa maîtresse est couchée sur
lui, c'est le c.


3. Lorsque l'homme et sa maîtresse sont couchés sur le flanc et
s'observent, c'est le pare-brise.


4. Lorsque l'homme et la femme sont couchés sur le flanc, seul
le dos de la femme se laissant observer, c'est la Mare-au-Diable.


5. Lorsque l'homme et sa maîtresse sont couchés sur le flanc,
s'observant, et qu'elle enlace de ses jambes les jambes de l'homme, la
fenêtre grande ouverte, c'est l'oasis.


6. Lorsque l'homme et la femme sont couchés sur le dos et qu'une
jambe de la femme est en travers du ventre de l'homme, c'est le miroir
brisé.


7. Lorsque l'homme est couché sur sa maîtresse qui l'enlace de ses
jambes, c'est la vigne-vierge.


8. Lorsque l'homme et la femme sont sur le dos, la femme sur l'homme
et tête-bêche, les jambes de la femme glissées sous les bras de l'homme,
c'est le sifflet du train.


9. Lorsque la femme est assise, les jambes étendues sur l'homme couché
lui faisant face, et qu'elle prend appui sur les mains, c'est la lecture.


10. Lorsque la femme est assise, les genoux pliés, sur l'homme couché,
lui faisant face, le buste renversé ou non, c'est l'éventail.


11. Lorque la femme est assise de dos, les genoux pliés, sur l'homme
couché, c'est le tremplin.


12. Lorsque la femme, reposant sur le dos, lève les cuisses
verticalement, c'est l'oiseau-lyre.


13. Lorsque la femme, vue de face, place ses jambes sur les épaules
de l'homme, c'est le lynx.


14. Lorsque les jambes de la femme sont contractées et maintenues
ainsi par l'homme contre sa poitrine, c'est le bouclier.


15. Lorsque les jambes de la femme sont contractées, les genoux pliés
à hauteur des seins, c'est l'orchidée.


16. Lorsqu'une des jambes seulement est étendue, c'est minuit passé.


17. Lorsque la femme place une de ses Jambes sur l'épaule de l'homme
et étend l'autre jambe, puis met celle-ci à son tour sur l'épaule et étend
la première, et ainsi de suite alternativement, c'est la machine à coudre.


18. Lorsqu'une des jambes de la femme est placée sur la tête de l'homme,
l'autre jambe étant étendue, c'est le premier pas.


19. Lorsque les cuisses de la femme sont élevées et placées l'une sur
l'autre, c'est la spirale.


20. Lorsque l'homme, pendant le problème, tourne en rond et jouit de sa
maîtresse sans la quitter, celle-ci ne cessant de lui tenir les reins
embrassés, c'est le calendrier perpétuel.


21. Lorsque l'homme et sa maîtresse prennent appui sur le corps l'un
de l'autre, ou sur un mur et, se tenant ainsi debout engagent le
problème, c'est à la santé du bûcheron.


22. Lorsque l'homme prend appui sur un mur et que la femme, assise
sur les mains de l'homme réunies sous elle, passe ses bras autour
de son cou et, collant ses cuisses le long de sa ceinture, se remue au
moyen de ses pieds dont elle touche le mur contre lequel l'homme
s'appuie, c'est l'enlèvement en barque.


23. Lorsque la femme se tient à la fois sur ses mains et sur ses pieds,
comme un quadrupède, et que l'homme reste debout, c'est la boucle
d'oreille.


24. Lorsque la femme se tient sur ses mains et ses genoux et que
l'homme est agenouillé, c'est la Sainte-table.


25. Lorsque la femme se tient sur ses mains et l'homme debout la tient
soulevée par les cuisses, celles-ci lui enserrant les flancs, c'est la bouée
de sauvetage.


26. lorsque l'homme est assis sur une chaise et que sa maîtresse, lui
faisant face, est assise à califourchon sur lui, c'est le jardin public.


27. Lorsque l'homme est assis sur une chaise et que sa maîtresse, lui
tournant le dos est assise à califourchn sur lui, c'est le piège.


28. Lorsque l'homme est debout et que la femme repose le haut de son
corps sur le lit, ses cuisses enserrant la taille de l'homme, c'est la tête
de Vercingétorix.


29. Lorsque la femme est accroupie sur le lit devant l'homme debout
contre le lit, c'est le jeu de la puce.


30. Lorsque la femme est à genoux sur le lit, face à l'homme debout
contre le lit, c'est le vétiver.


31. Lorsque la femme est à genoux sur le lit, tournant le dos à l'homme
debout contre le lit, c'est le baptême des cloches.


32. Lorsque-la vierge est renversée en arrière, le corps puissamment
arqué et reposant sur le sol par les pieds et les mains, ou mieux par les
pieds et la tête, l'homme étant à genoux, c'est l'aurore boréale.


Paul Eluard et André Breton © Seghers
Immaculée Conception 1930


Hum ! Drôle de kamasutra littéraire que toutes ces positions proposées par nos auteurs et l'on
voit bien qu'il faut beaucoup d'imagination.

Mais est-ce bien sufisant?



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

george sand et moi 12/04/2009 13:11

Je viens de me rendre compte que j'ai fait une grosse faute dans mon premier commentaire !!!! mille pardon pour ce "s" involontaire!

clarisse 12/04/2009 00:02

C'est très..... commente dire... accrobatique !!!!

Gaël 11/04/2009 19:31

bon alors c'est bien parce que c'est un samedi pascal et que c'est saturday night rfm night fever que je te souhaite un bon week end, bisous à papa et bébé, moi je vais danser avec d'autres esprits ce soir.

AlpahEvelyn 11/04/2009 18:14

Mon rôle de blogueuse de maison d'édition jeunesse m'empêche d'avoir une opinion sur le sujet!

emanu124 10/04/2009 22:05

C'est rigolo.Parfois faut avoir un peu d'imagination, mais cest rigolo...

sab 10/04/2009 21:29

hi hi trop fort !!! on fera le grand max pour participer au concours Ebulition c'est untruc pour moi çà mdr !!!! mais plutot ok pour ne pas parler de récompense le fun avant tout !!!!! joyeuses pâques avec ta moman ;-)

Elodie 10/04/2009 19:46

Euh c'est quoi le concours ebullitions?

Carole 10/04/2009 14:49

Le nom trouvé à chaque fois c'est ce que je préfère!que de poésie ;-)bisous

angélique & cie 10/04/2009 13:08

Ouh la la...il en faut de l'imagination...ça me parle moyen quand même...Bisous belle Bubulle!!!(ps:pour ta newletter..je suis d'accord avec Lily...le but est de s'amuser...avant tout!)

véro 10/04/2009 11:51

mdr.... et en ce week end de Pâques!!! on peut dire que la 31... tombe bien..... !!! mdr baptisons les cloches!!!! bisous et bon week end bubulles

philou 10/04/2009 11:29

je viens de lire ça alors que j'etais au boulot...je te dis pas l'état...!!! contrairement a Dgina...que je re salue au passage, je suis pour des traitements softs et prolongés, enfin pas trop non plus, yé né souis plou oune machiné...!!! mon coté Breton sans doute !!!

george sand et moi 10/04/2009 11:18

Breton et Eluard qui citents Sand... l'accord parfait !

ch@ntou 10/04/2009 11:07

D'accord avec Lily ne mets pas les kdos, l'effet sera encore plus grand. Bizarre, j'ai reçu la news ms pas les 2 billets. Je ne comprends rien. Vive l'informatique. Bises et bon week end de Paques

Lily 10/04/2009 10:38

Bon faut que je relise bien ca a tete reprosée pour voir a quoi je vais occuper mon week-end !!!!! Quand au billet pour ma part ne met pas ce qu'on gagne on le fait poiur le fun et je suyis deja en train de reflechir a des chansons !!!! Bisous et profite bien de ta moman !!!!!

tata yoyo 10/04/2009 10:19

là c'est sure, il faut faire travailler l'imagination!!!mdr!Je me demande si je dis a mon homme ce soir de faire le pare-brise s'il va pas me prendre pour une taré!!hi hi!!!

Dgina 10/04/2009 10:12

Ce doit être trop "léger" pour moi, je n'accroche pas beaucoup aux propositions... En même temps, pour moi le sexe est brutal et il faut une poésie effrontée pour l'illustrer, pas de vagues suggestions lascives... Même si ce sont Eluard et Breton qui sont passés par là :o)Bisous!!