Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sandra, dans tous ses états

La voleuse de vie

5 Mai 2014, 05:45am

Publié par Sandra

La voleuse de vie

A chaque fois que je pousse la porte de cette chambre 130 j’ai une boule au ventre. Je suis à la fois impatiente, heureuse à l’idée de la revoir mais l’appréhension me gagne. Une peur, une angoisse... va falloir être forte ma fille, va falloir être forte !

C’est moi qui un jour ai dit « Elle perd pas un peu la boule là ma grand-mère ? ». C’est à moi qu’on a répondu : « Mais non, mais tu sais avec l’âge, le fait d’être seule... ». C’est moi qui ai répondu : « Mouai... ».

C’est moi un jour qui ai dit à nouveau : « Bon, là il y a un truc bizarre quand même, il faut que j’en parle à mon père... ».

Et je l’ai dit à mon père. Je lui ai dit de faire attention à sa mère, que vraiment parfois, elle disait n’importe quoi, que c’était bizarre de ne pas se souvenir du prénom de son petit-fils, que non je n’inventais pas, non je n’étais pas folle et qu’elle non plus.

Quelques semaines après, la sentence est tombée : ma grand-mère était atteinte de la maladie d’Alzheimer.

Progressivement et sans qu’elle s’en rende compte, sa mémoire s’en va, sa mémoire défaille et la lâche. Ses yeux changent d'expression et passent de la joie, à l’incompréhension, de l’étonnement au vide absolu. Son cerveau ne cesse d’oublier et ne lui laisse plus rien contrôler. Elle oublie ses souvenirs, son plat préféré, l’odeur de son parfum, comment faire les meilleures frites du monde. Elle oublie comment se laver, comment se lever, elle a peur de se perdre, elle ne sait plus mâcher, ne sait plus marcher. Elle nous oublie, nous, sa famille, ses amis, tous, un par un... Elle oublie son histoire et dans sa tête qu'y a t'il à part le néant?

Son corps et son coeur vont très bien. C’est comme s’ils aimaient faire ce pied de nez à ce cerveau tout cassé.

La semaine dernière, j’ai voulu une dernière fois la garder sur une carte mémoire (jeu de mots pourri) parce que... Ses cheveux clairsemés et blanchis, ses mains immobiles mais qui ont juste bougé le temps de faire « son geste » comme pour me rassurer, son rire en me voyant, Alzheimer m’a enlevé ma mamie. « Je te connais » m’a t’elle répété, mais malgré mon visage sur les photos qui tapissent les murs de sa chambre, elle ne sait pas qui je suis. 

Elle s’est laissée photographier, docile, mais je n’ai pas insisté car je crois qu’elle n’a pas vraiment aimé, ni compris ce que je faisais. Alors je l’ai embrassée, lui ai dit que je l’aimais et j’ai refermé cette porte de la chambre 130. Je l’ai laissée seule, assise sur son fauteuil roulant, seule à regarder le vide et écouter le silence. Je n’arrive pas à me dire qu’elle ne se rend compte de rien... Ce n’est pas humain.

Il n’y a aucun remède à cette maladie qui ne peut de nos jours pas être soignée. C’est une maladie dégénérative, c’est tout. Certes, les malades ne souffrent pas physiquement. Pour le reste, on ne sait pas vraiment… Cette maladie est une juste une voleuse de vie, une voleuse de souvenirs, une voleuse d'histoire qui capture les gens qu'on aime.

Alors voilà, ces gens qui ont perdu leurs souvenirs, il ne faut pas les oublier. Et pour ça, je la travaille ma mémoire.

A ma « mamie cocotte »

==> Edit du 31 juillet 2017 : Ma grand-mère nous a quitté le vendredi 21 juillet 2017.

La voleuse de vie
La voleuse de vie
La voleuse de vie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CyrielleMaakeup 10/08/2017 12:49

Article hyper émouvant je n'ai pas su retenir mes larmes.. Je lis cet article après celui que tu as publié aujourd'hui, toutes mes condoléances, vraiment !
Des bisous

sab 31/03/2016 12:56

Elle est entrain de voler la vie de ma grand mère aussi , émouvant ton article ....

VirginieSZG 31/03/2016 12:01

Bonjour,
Comme je comprends.
Ma mamie maternelle est aussi touchée.
Ca a commencé il y a bien une petite dizaine d'année.
Au début, on mettait ça sur le dos de la vieillesse, la sénilité. Des excuses, mais au final les souvenirs ont commencé a bien s'effilocher. Une mamie gymnaste, un corps sain, une mamie toute gentille qui peu à peu est partie. Aujourd'hui, c'est une coquille qui me semble vide. Les émotions n'existent même plus ici. C'est comme une route toute droite, sans nid de poule, sans virage, sans bosse. Lisse. Rien. :(
Je me dis qu'elle nous attend ailleurs... sur une autre route parallèle où les souvenirs ne disparaissent jamais.
A bientôt

Céline / Shalima 31/03/2016 11:55

Je retrouve le regard de ma mamie Suzon dans les yeux de ta grand-mère... elle aussi était malade, moi aussi j'étais démunie. C'est une jolie idée que tu as eu, je n'ai qu'une photo de ma grand-mère malade, et je le regrette, elle reste belle malgré tout, et j'y suis très attachée. Merci pour ce billet très émouvant, Sandra.

Angélita 31/03/2016 11:45

Très émouvant

lily 31/03/2016 11:27

Ici elle a volée là vie de mes grands parents paternels et la grand mère de seb aussi ... Pas évident pour nous et encore moins pour nos parents je tembrasse fort ma belle

Natacha Sans Gluten 31/03/2016 09:52

Les larmes coulent. Tu me touche avec tes mots et tes photos...
Putain de maladie!

Calamity M 12/05/2014 23:57

J'ai perdu ma grand mère y'a environ 7 ans. Elle etait aussi atteinte de cette maladie, c'était dur a supporter. C'est elle qui m'a élevée quand me mere cherchait un travail en france (je suis née en Martinique). Courage <3

Hélène 07/05/2014 17:34

Ton article me touche, particulièrement aujourd'hui : mon grand-père s'en est allé ce matin de cette même maladie... :'( Finalement, je suis heureuse qu'ils s'en soit allé enfin, il a rejoint ma grand-mère, son seul amour, partie l'an dernier et dont le départ à profondément aggravé les symptômes de la maladie.

Sandra 07/05/2014 10:19

Vos commentaires et témoignages sont très touchants, merci du fond du coeur.

petit22bouchon 06/05/2014 22:55

très beau message
je ne peux pas m'empêcher de faire le parallèle avec mes proches.
Beaucoup de courage

cathy 06/05/2014 15:31

La lecture de ton amour pour ta grand mère m'a ému. Je ne sais quoi te dire sinon de profiter de ces moments où tu es avec elle, courage !

julie 06/05/2014 12:56

Sublime, touchant...

gabrielle 06/05/2014 11:38

Ton histoire est très émouvante!

lily 06/05/2014 10:55

Ça touche forcément ... et encore plus quand ça fait écho à ta propre histoire car ici aussi ma grand l'ère est partie avec cette maladie ... Elle ne reconnaissait plus personne à par mon père qu'elle prenait pour mon grand père . Mais mon grand père elle l'appelait Mr et nous disait qu'il était gentil avec elle car il l'empêchait en voiture ... Nous avons pleins de souvenirs de cette maladie des rires forcément car parfois la situation était cocasse et des pleurs quand elle hurlait à la fin nous demandant de sortir car nous étions des etrangers ... Cette maladie à la fin la bouffant et quand elle est partie je dois dire que pour moi ce fut un soulagement je me suis fait que sa folie était partie et qu'enfin elle ne souffrait plus ... De beaux clichés en tout cas garde les précieusement je n'en ai pas de ses dernières années de vie ... ma dernière photo avec elle date de mon mariage elle riait à les côtés c'est de ça dont je veut me rappeler ....

Rose et son bazar 06/05/2014 10:44

Très touchant cet article... Je connais quelqu'un qui a cette maladie, c'est à chaque fois difficile de faire face à cet homme qui ne sait plus rien... Hum, mais ici, que dire ? Je te souhaite plein de courage.

stokely 05/05/2014 23:54

C'est la première fois qu'un article me fait autant pleurer sur hello coton, j'ai vécu la même chose avec mon grand-père paternel décédé il y a quasiment 2 ans.

Jujuteam 05/05/2014 23:36

Ton texte est magnifique ma Sandra et tes photos superbes.
J'aurais faire la même chose avec mon papy mais je n'en ai pas eu le temps.
La voleuse de vie l'a emporté et c'est peut être mieux ainsi. En tous els cas, pour nous. Parce que le voir me rappelait tant de souvenirs, mon enfance et je le voyais me regarder, me demander si j'étais la nouvelle femme de ménage et je m'effondrais... Je préférais presque ne plus y aller. Jusqu'à ce coup de téléphone de téléphone, on avait retrouvé mon grand père perdu dans la rue, l'œil au beurre noir avec un trauma crânien, on a jamais vraiment su ce qui s'était passé puisque même lui ne savait pas et sa vie s'est fini comme ça, il a emporté son histoire...
Bises ma Sandra

ALTURAYYA 05/05/2014 21:50

Très émouvant ton histoire. On culpabilise toujours, je te rassure. Tu as raison de travailler ta mémoire. Il faut surtout tenir un agenda quotidiennement, écrire, le regarder même si on a une très bonne mémoire au départ. Ce sont les personnes qui ont eu le plus de mémoire, qui s'en sortent le moins bien avec cette maladie car elles ne sont pas habituées d'avoir de bons mécanismes.

maman@home 05/05/2014 19:08

Tu m'as mis les poils et les larmes aux yeux, ma grand mère aussi était atteinte de cette maladie, je trouve ça terrible de se faire voler un être aimé, alors oui on se rassure en se disant qu'au moins ils ne souffrent pas...mais c'est dur pour les autres, nous quoi... je te fais une grosse bise Sandra.

Natacha No Gluten 05/05/2014 17:53

J'ai les larmes aux yeux.
Que cette maladie est difficile et inhumaine!

sweetdood 05/05/2014 17:16

Sublime billet...Je préfère me dire que dans ces cas là ce sont nous qui souffrons le plus car on se rend compte...mais comme tu dis on ne saura sans doute jamais...La vie est dure...

Anya / Eclectik Girl 05/05/2014 16:18

très émouvant, j'espere que son état va se stabiliser, peut etre par un traitement ?
Dis-toi que si elle oublie, si elle vous oublie, au moins elle ne souffre pas, et ne se voit pas sa déchéance, ce qui est aussi terrible.

Bon courage, a toi et a ton entourage

LMO 05/05/2014 15:42

<3

Carole Nipette 05/05/2014 14:44

Plein de bisous et <3... un billet sur une grand mère me touche encore plus qu'un billet sur une mère...

Cleophis 05/05/2014 14:37

Je comprends tout à fait, mon grand-père était aussi atteint de la maladie, c'est dur de les voir s'éteindre de jour en jour. Le pire, c'était ses escapades en pleine nuit, il ne savait plus qui il était, ni où il habitait, quelle angoisse.

Madame 05/05/2014 11:05

Tes mots et tes photos me touchent tellement! Elle est très belle ta mamie cocotte

annouchka 05/05/2014 10:33

J'ai perdu ma grand-mère de la même maladie il y a déjà 6 ans... Je l'adorais, on était très proches et j'ai vraiment mal vécu ces moments. J'étais heureuse de savoir qu'elle ne souffrait pas mais quand même, cette dégénérescence est très dure pour l'entourage.
Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite, et tu as bien fait de faire ces photos... Tu seras heureuse de les regarder à nouveau dans quelques années quand le chagrin aura fait place à la nostalgie.

Yiyine 05/05/2014 09:45

J ai les larmes qui coulent sur mes joues...A travers ton texte, je pense à ma mémé qui a la même maladie.

Déli' 05/05/2014 09:16

Tu as eu raison de faire ces photos, j'aurais fait pareil, ce sont des bouts d'elle et des bouts de mémoire comme tu le dis, je comprends ta tristesse et ta révolte, c'est si affreux cette maladie.. Ton texte est très touchant, nous avons tous eu une grand-mère que nous aimions si fort qu'il a été si dur de la voir partir..
Je t'embrasse très fort et les photos de ta mamie sont très belles...

missrelie 05/05/2014 09:08

Ma mamie avait egalement cette maladie, nous avons bcp souffert un traitement efficace lui avait permis de se stabiliser un court moment et tout recommence! cette maladie hereditaire je la redoute!
bises

Djahan 05/05/2014 08:22

Très émouvant. C'est tellement dur de voir ceux qu'on aime se murer malgré eux dans un monde que l'on ne peut plus atteindre.

Dbo 05/05/2014 07:53

Ma mamie aussi perd ses souvenirs... Je ne peux que t envoyer mon soutien, c est atroce de les voir tout oublier comme ça.